Vous êtes ici

Personnes handicapées

Changer de regard sur le handicap




Dans l’Hérault, 10 % de la population est atteinte d’un handicap. En 2018, 146,5 M € sont consacrés à informer, accompagner, aider et financer des actions pour près de 95 000 habitants en situation de handicap, de tous âges.

Le Département est un des acteurs indispensables engagés auprès de ces personnes. Tout est mis en oeuvre pour améliorer leur quotidien et diversifier les dispositifs d’accueil et de prise en charge. Le Département finance notamment la Prestation de compensation du handicap, il s’engage, avec la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA), à favoriser l’accès des personnes en situation de handicap à leurs droits de citoyens : droit à une information claire, à une aide dans leurs démarches, au respect et l’accompagnement de leurs projets et choix de vie, à la compensation de leur handicap… (C’est pourquoi j’ai voulu diversifier l’offre de services, de l’aide à domicile à l’accueil en établissements adaptés à la nature et au degré des handicaps, en passant par l’accueil familial).

Que l’on soit en situation de handicap, parent ou proche, ce guide propose des informations : pour savoir à qui s’adresser, ce à quoi on peut prétendre, ou encore comment commencer une démarche.

L’action du Département dans le domaine du handicap est conséquente et, chaque année, s’adapte aux besoins de la population. Au 31 décembre 2017, 97 013 personnes ont ouvert au moins un droit auprès de la MDA, une évolution qui tend à augmenter de 10 % par an en moyenne. Avec l’adoption du schéma départemental de l’autonomie pour 2017-2021, le Département a défini des axes de travail, issus de constats, d’analyses et de réflexions, menés en concertation avec les partenaires institutionnels, associatifs, et les professionnels concernés par le champ de l’autonomie. Les principaux enjeux de ce schéma : améliorer la communication sur les dispositifs et les aides, développer et renforcer la prévention, faire évoluer l’offre d’accueil pour mieux répondre aux besoins, permettre le maintien à domicile grâce à une offre adaptée et des accompagnements de qualité, préserver l’autonomie des personnes en favorisant leur vie sociale. Le Département c’est pour la vie !

Une feuille de route exigeante, à la hauteur de vos attentes.

Kléber MESQUIDA

Président du Département de l’Hérault

L'engagement précoce et constant du Département

Entretien avec Gabrielle HENRY, Vice-Présidente du Département de l’Hérault, déléguée à la Solidarité au Handicap.




Élue en mars 2015, Gabrielle HENRY a été nommée Vice-Présidente en charge de la délégation de la solidarité au handicap.

« Quelles sont les avancées significatives impulsées par le Département ? »

Le Département mène une politique de long terme pour une diversification de l’offre à domicile et en établissements. Il apporte des réponses spécifiques selon le type de handicap. Il a fait preuve d’un engagement précoce et constant dans la prise en compte de l’avancée en âge des personnes handicapées avec, par exemple, la création de places et de structures dédiées, en portant la limite d’âge dans les établissements à 65 ans. Le Président du Département assure la présidence de la Maison Départementale de l’Autonomie (MDA). Il a ainsi renforcé les équipes d’évaluation et de traitement des demandes, les délais ont été réduits : toutes les demandes de prestations, hormis situations particulières avec attente de devis par exemple, sont aujourd’hui traitées dans le délai réglementaire de 4 mois. Et de nombreux dossiers, simples à évaluer, font l’objet d’une décision dans le mois qui suit la demande, selon le cas. En dépit des contraintes budgétaires, le Département maintient son aide aux personnes handicapées et y consacre 9,6% de son budget. La solidarité envers les plus vulnérables est au coeur de sa mission. 

« Quels sont les chantiers en cours pour améliorer le quotidien des personnes handicapées ? »

430 places d’accueil supplémentaires pour les personnes adultes handicapées sont prévues dans le schéma départemental de l’autonomie 2017-2021. Le Département priorise une adaptation et une personnalisation renforcée des accompagnements.

Il prend en compte les besoins spécifiques et va développer de nouveaux modes d’accompagnement. Cette organisation apportera un accueil de proximité avec le siège de la MDA et ses six antennes réparties dans les principaux bassins de vie du territoire

de l’Hérault. Elle permettra aussi de déployer une organisation structurée pour s’adapter au parcours de vie des personnes et fera en sorte qu’elles trouvent une réponse selon l’évolution de leur situation.

« En tant que personne handicapée, confrontée à un quotidien souvent inégalitaire, êtes-vous optimiste pour l’avenir ? »

Je me bats pour que cette inclusion progresse. Je le fais car je pense que c’est à la fois fondé et possible. L’inclusion des personnes handicapées est à penser à tous les niveaux. Inclure, c’est inscrire la personne dans le tissu social sans chercher d’uniformité mais plutôt en visant l’adaptation de l’environnement pour l’accueillir. L’inclusion est un principe d’équité. Une société inclusive s’adapte à tous ses citoyens et non l’inverse. Soyons créatifs et unissons nos forces pour ensemble faire en sorte que le handicap ait sa place, tout naturellement.